Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
CFDT-ANPIT

cfdt_anpit.png

L'Anpit
Info Anpit
 ↑  
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
FYHDd
Recopier le code :
Recherche
Recherche
Calendrier
Voeux 2020

L’Anpit-CFDT vous souhaite une bonne année 2020. Tous nos vœux de réussite dans vos entreprises pour vous, vos proches et votre famille. Cette année 2020 s’ouvre comme 2019 sur un fond de conflit social. Il est difficile compte tenu des multiples intérêts mêlés d’y voir clair.

Pour autant, il existe des constantes liées à l’attitude de l’exécutif. L’erreur initiale et fondatrice du Président de la république et de son gouvernement est d’avoir cru pouvoir se passer des partenaires sociaux. Nier l’existence des corps intermédiaires et donc des syndicats, dans un contexte de méfiance de la démocratie représentative relève de la faute politique majeure. D’ailleurs le très social-libéral « The Guardian » relève également cette erreur, à lire l’excellent article de Cole Stangler paru fin décembre 2019.

Nous l’avons bien vu, avec l’épisode des Gilets Jaunes, où faute de se structurer le mouvement s’est radicalisé. Nous le voyons bien avec des syndicats contestataires. Ce gouvernement, par son attitude a grandement fragilisé les directions de ces syndicats. Ces dernières sont poussées à la surenchère par des corporations qui elles aussi se radicalisent au point où la confusion entre action politique et action syndicale est de mise.

Sur les grandes réformes qui nous préoccupent, celle de la transformation de la fonction publique arrivera à son terme dans le premier semestre 2020. Il n’est pas aisé de suivre le rythme imposé par le gouvernement. La tentation est forte de dire non à tout, sans analyser le contenu des textes. C’est l’attitude adoptée par certaines organisations syndicales. Le problème est le suivant, les lois sur le dialogue social de 2008 et 2010 impliquent que s’il y a refus de toutes les organisations syndicales, le texte est représenté dans les mêmes termes dans une séance exceptionnelle et réputé adopté, y compris si tous les syndicats s’y opposent à nouveau. Si on veut infléchir les textes, il faut déposer des amendements, donc lire, analyser, rédiger et proposer. A raison d’une dizaine de décrets d’applications par mois le rythme est donc soutenu. Les nouveautés sont nombreuses, et nous concernant, dans un ministère dont une grande partie de l’activité est technique, la disparition des CHSCT inquiète. Mais il n’y a pas que ça. La rupture conventionnelle peut être utilisée comme des processus de licenciement déguisés. Ne nous leurrons pas, ceux qui ont en tête les départs anticipés d’ouvriers de l’Etat dans les années 2000, vont être déçus. Ce dispositif sera sans doute utilisé pour baisser la masse salariale, et non pour satisfaire le départ d’agents à un peu plus de deux ans du départ en retraite. Le changement de périmètre des CAP, va faire reposer sur des cadres de terrain l’avancement, et les désigner responsables dans la répartition de la misère. Au point où certains directeurs d’établissement envisagent sérieusement de recréer des pseudos CAP d’avancement. La porte est donc ouverte à l’arbitraire. Les notions de détachement d’office quand un service est externalisé nous inquiète au plus haut point. Surtout quand on lit le nombre de services à compétence nationale qui sont ou vont être créé dans notre ministère. Ne se prépare t’on pas à une organisation ministérielle où l’externalisation permettra de baisser encore un peu plus la masse salariale ?

Quant à la réforme des retraites, cette dernière prend de plus en plus un tour qui ne nous convient pas. Oui, il faut une réforme systémique, la CFDT l’appelle de ses vœux depuis longtemps. Parce que le monde du travail a bien changé. Peu d’entre nous connaitrons ce qu’ont connu nos ainés. Les carrières où l’on rentrait dans une entreprise ou dans la fonction publique après ses études, et que l’on en sortait pour partir en retraite devient de plus en plus rare, y compris dans nos statuts de fonctionnaires techniques. Nous avons affaire de plus en plus à des polys pensionnés. Toutes les statistiques montrent qu’entre la fin des études et l’entrée dans la stabilité du monde du travail, plusieurs années s’écoulent dans la précarité, l’auto-entreprenariat, l’ubérisation. Ce n’est qu’à l’aube de la trentaine que la stabilité apparait. La précarité n’est pas une situation que nous souhaitons mais elle est là. De l’autre côté de la vie professionnelle, les séniors connaissent de plus en plus des périodes où ils sont privés d’emploi. Et entre les deux temps, il y aura des changements de métiers, de localisation ou de statut. Tout ceci plaide pour un système universel des retraites.

Ce qui est en train de se passer, c’est le retour d’une réforme paramétrique, c’est-à-dire celle qui modifie des paramètres comme l’âge de départ à la retraite, la durée de cotisation, etc…. D’où l’apparition de l’âge pivot dit aussi âge d’équilibre. Et là nous ne sommes plus du tout d’accord. Poussé par le medef, le gouvernement essaie de reculer sur un système universel tout en décalant le plus possible l’âge de départ à la retraite. Et là le danger est bien réel. Car au vu des aménagements que le gouvernement apporte à son projet au fur et à mesure de l’avancée de la crise on aura peut-être plus de régimes différents qu’aujourd’hui. Pour nous, qui ne pouvons bloquer le pays où la capitale, qui ne sommes pas médiatiques, risquons fortement être les dindons de la farce. Les profs vont voir apparaitre un régime indemnitaire, les transports ont déjà obtenu un âge de départ plus favorable. Les métiers pénibles, et ce n’est que justice, verront des aménagements de condition à l’obtention des droits à la retraite, les policiers et les pompiers ont été entendus. Les agents civils du ministère des armées risquent de partir à 64 ans minimum. Donc il faut nous mobiliser contre cet âge pivot qui recule de fait la possibilité de jouir d’une retraite somme toute méritée.

Enfin tout n’est pas noir pour la filière technique, l’adoption du statut des ICD permet enfin de débloquer l’évolution des agents. Des points sont encore à travailler pour les ICD comme la formation ou les spécialités et les mobilités choisies. Mais maintenant le chantier qui s’ouvre concerne les TSEF et les ATMD, si sur le point statutaire, le NES représente autant un frein que des opportunités, c’est sur l’aspect spécialités, Rifseep, formation tout au long de la vie et avancement et mobilités choisies qu’il va falloir œuvrer.

Nous sommes devant une année charnière, complexe, où l’Anpit-CFDT sera toujours mobilisé pour vous. Nous vous souhaitons le meilleur pour cette année 2020.

Les 10 derniers billets
Nouveau  CAPL TSEF du CMG de LYON  -  par WebmasterAnpit

La CAPL Lyon des TSEF s'est réunie le 04 décembre 2019 pour examiner les avancements au choix dans les grades de 1ère et de 2ème classe au titre de l’année 2020 [...]

- Compte rendu de la CAPL TSEF du CMG de LYON

- Déclaration liminaire

Lire la suite Lire la suite

La CAPL Lyon des TSEF s'est réunie le 04 décembre 2019 pour examiner les avancements au choix dans les grades de 1ère et de 2ème classe au titre de l’année 2020 [...]

- Compte rendu de la CAPL TSEF du CMG de LYON

- Déclaration liminaire

Fermer Fermer

Publié le 06/01/2020 12:45  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Nouveau  CAPL TSEF de Metz  -  par WebmasterAnpit

Cette dernière CAPL d’avancements (2020) nous a permis de mettre certains dossiers en lumière, d’autres en souffrance ont pu être abordés. Nous regrettons la frilosité de certains employeurs à classer d’avantages d’agents pour une meilleure visibilité pour l’avenir. Les échanges courtois mais parfois énergiques ont permis de faire évoluer la situation de certains dossiers non pris en compte. Madame la présidente a su équilibrer les débats entre les commissaires et les employeurs. 

- Compte rendu de la CAPL TSEF de Metz

- Déclaration liminaire


 

Lire la suite Lire la suite

Cette dernière CAPL d’avancements (2020) nous a permis de mettre certains dossiers en lumière, d’autres en souffrance ont pu être abordés. Nous regrettons la frilosité de certains employeurs à classer d’avantages d’agents pour une meilleure visibilité pour l’avenir. Les échanges courtois mais parfois énergiques ont permis de faire évoluer la situation de certains dossiers non pris en compte. Madame la présidente a su équilibrer les débats entre les commissaires et les employeurs. 

- Compte rendu de la CAPL TSEF de Metz

- Déclaration liminaire


 

Fermer Fermer

Publié le 06/01/2020 12:35  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
CAPL TSEF de Bordeaux  -  par WebmasterAnpit

La CAPL (Commission Administrative Paritaire Locale) du CMG (Centre Ministériel de Gestion) de Bordeaux à l’égard des TSEF (Techniciens supérieurs d’étude et de fabrication) du ministère des Armées s’est tenue le 4 décembre 2019 à Bordeaux. Mr LOUVIGNÉ Arnaud (Adjoint au directeur du CMG de Bordeaux) a présidé la séance [lire la suite]

Lire la suite Lire la suite

La CAPL (Commission Administrative Paritaire Locale) du CMG (Centre Ministériel de Gestion) de Bordeaux à l’égard des TSEF (Techniciens supérieurs d’étude et de fabrication) du ministère des Armées s’est tenue le 4 décembre 2019 à Bordeaux. Mr LOUVIGNÉ Arnaud (Adjoint au directeur du CMG de Bordeaux) a présidé la séance [lire la suite]

Fermer Fermer

Publié le 12/12/2019 19:21  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Mutuelle santé et prévoyance au MINARM  -  par WebmasterAnpit

Mutuelle santé et prévoyance au MINARM.

Où en est-on de la prise en charge par l’employeur ?

Puisque l’idée du gouvernement est de rapprocher à tous points de vue le public du privé, qu’en est-il de faire payer aux employeurs publics la moitié de la facture de la mutuelle des agents, comme cela se fait depuis le 1er janvier 2016 dans le privé ? Suite

Lire la suite Lire la suite

Mutuelle santé et prévoyance au MINARM.

Où en est-on de la prise en charge par l’employeur ?

Puisque l’idée du gouvernement est de rapprocher à tous points de vue le public du privé, qu’en est-il de faire payer aux employeurs publics la moitié de la facture de la mutuelle des agents, comme cela se fait depuis le 1er janvier 2016 dans le privé ? Suite

Fermer Fermer

Publié le 08/12/2019 18:59  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut

La CFDT, fidèle à sa conception du syndicalisme, saura prendre sa part dans le dialogue social qui ne manquera pas de s’ouvrir dans les mois à venir. Que ce soit au niveau du ministère, dans les autorités centrales d’emploi ou au niveau local, nos militants sont toujours prêts à améliorer le quotidien des agents tant en terme d’organisation du travail que sur les parcours professionnels. Pour autant, participer n’est pas synonyme d’accepter des projets qui altèreraient la qualité de vie au travail des agents de ce ministère. Déclaration liminaire.

Lire la suite Lire la suite

La CFDT, fidèle à sa conception du syndicalisme, saura prendre sa part dans le dialogue social qui ne manquera pas de s’ouvrir dans les mois à venir. Que ce soit au niveau du ministère, dans les autorités centrales d’emploi ou au niveau local, nos militants sont toujours prêts à améliorer le quotidien des agents tant en terme d’organisation du travail que sur les parcours professionnels. Pour autant, participer n’est pas synonyme d’accepter des projets qui altèreraient la qualité de vie au travail des agents de ce ministère. Déclaration liminaire.

Fermer Fermer

Publié le 08/12/2019 18:38  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
APRÈS 2019 … 2020  -  par WebmasterAnpit

La dernière Commission Administrative Paritaire Centrale (CAPC) de 2019, compétente pour les Techniciens Supérieurs d’Étude et Fabrication (TSEF), s’est tenue sous la présidence de Monsieur BENABEN, directeur adjoint des personnels civils. Cette CAPC ne traitait que des Mesures d’Ordre Individuel (MOI).  Compte rendu...

Lire la suite Lire la suite

La dernière Commission Administrative Paritaire Centrale (CAPC) de 2019, compétente pour les Techniciens Supérieurs d’Étude et Fabrication (TSEF), s’est tenue sous la présidence de Monsieur BENABEN, directeur adjoint des personnels civils. Cette CAPC ne traitait que des Mesures d’Ordre Individuel (MOI).  Compte rendu...

Fermer Fermer

Publié le 28/11/2019 19:29  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
LA DER des DERS !  -  par WebmasterAnpit

La CAPL (commission administrative paritaire locale) du CMG (centre ministériel de gestion) de Bordeaux à l’égard des agents techniques du ministère de la défense s’est tenue le 15 OCTOBRE 2019 à BORDEAUX. Cette réunion était présidée par Monsieur Jean-Marc AUVRAY directeur du CMG de BORDEAUX.

Lire la suite...

Lire la suite Lire la suite

La CAPL (commission administrative paritaire locale) du CMG (centre ministériel de gestion) de Bordeaux à l’égard des agents techniques du ministère de la défense s’est tenue le 15 OCTOBRE 2019 à BORDEAUX. Cette réunion était présidée par Monsieur Jean-Marc AUVRAY directeur du CMG de BORDEAUX.

Lire la suite...

Fermer Fermer

Publié le 13/11/2019 19:39  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
QUELLE PART POUR LES PERSONNELS CIVILS ?  -  par WebmasterAnpit

La DRH-MD a réuni les organisations syndicales représentatives, le 2 octobre 2019, pour une présentation des mesures du projet de loi de finances 2020 consacrées aux personnels civils. Compte rendu

Lire la suite Lire la suite

La DRH-MD a réuni les organisations syndicales représentatives, le 2 octobre 2019, pour une présentation des mesures du projet de loi de finances 2020 consacrées aux personnels civils. Compte rendu

Fermer Fermer

Publié le 02/11/2019 18:21  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
IFSE : de sensibles améliorations  -  par WebmasterAnpit

La DRH-MD a réuni les organisations syndicales représentatives, le 2 octobre 2019, pour une présentation de la rénovation des circulaires de gestion concernant l’IFSE. Compte Rendu.

Lire la suite Lire la suite

La DRH-MD a réuni les organisations syndicales représentatives, le 2 octobre 2019, pour une présentation de la rénovation des circulaires de gestion concernant l’IFSE. Compte Rendu.

Fermer Fermer

Publié le 02/11/2019 09:30  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut

Après la lecture des déclarations liminaires de toutes les organisations syndicales, le directeur ouvre la séance en soulignant le travail remarquable et la disponibilité des personnels civils, malgré les fortes contraintes des changements organisationnels et matériels en 2019 (TRANSFO 2020, WIN 10, grands programmes, etc…) ... cf Compte rendu

Lire la suite Lire la suite

Après la lecture des déclarations liminaires de toutes les organisations syndicales, le directeur ouvre la séance en soulignant le travail remarquable et la disponibilité des personnels civils, malgré les fortes contraintes des changements organisationnels et matériels en 2019 (TRANSFO 2020, WIN 10, grands programmes, etc…) ... cf Compte rendu

Fermer Fermer

Publié le 22/09/2019 11:25  Prévisualiser...   Imprimer...   Haut